Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

C’est bien connu, les chats sont présents dans certains services de soins palliatifs pour leurs effets apaisants, les chevaux en équithérapie aident à travailler la confiance en soi, les chiens vivent en maison de retraite pour leur côté ludique et affectif…

Comment les animaux, et plus particulièrement les chiens peuvent être liés aux humains de façon si étroite ? Comment se passe la communication interspécifique (entre chiens et humains) ? Comment vivre en toute sérénité cette relation si particulière et complice ?

Le chien ressent-il nos émotions?

Une étude récente* a démontré que les chiens ressentent clairement les émotions des humains en général et a fortiori celles de leurs maîtres.

Que se passe-t-il derrière tout cela ? Quelles émotions les chiens ressentent-ils ?

Sur un plan physiologique l’étude démontre que les chiens utilisent les chimiosignaux pour ressentir les émotions des humains autour d’eux.

Lorsque nous ressentons une émotion, notre corps modifie certains comportements, dont les odeurs corporelles et c’est notamment grâce à son odorat exceptionnel que votre toutou comprend et ressent ce que vous vivez.

Ainsi, les chiens sont de véritables éponges émotionnelles car non seulement ils comprennent ce que vous ressentez… mais ils le vivent également ! L’étude menée abonde en ce sens en démontrant la modification de la fréquence cardiaque et du volume d’air dans les poumons chez le chien lorsqu’il se « cale » sur l’émotion de l’humain.

* Etude de Biagio D’Aniello & al. Publiée en janvier 2018 dans la revue Animal Cognition et baptisée « Transmission interspécifique d’informations émotionnelles via des chimiosignaux : des humains aux chiens (Canis lupus familiaris) »

votre animal ressent-il vos éotions?

Chien têtu ou chien stressé ?

akela

Lors des cours collectifs qu’elle dispense aux maîtres et aux toutous, Virginie remarque parfois à quel point les maîtres sont stressés.

Il s’agit là pour eux d’une sorte d’enjeu, d’une envie de réussir ou parfois même d’un « cours de la dernière chance ». Cet état d’esprit, bien que très louable tant il traduit l’amour de l’humain pour son compagnon à quatre pattes a cependant des répercussions et peut être contreproductif quant aux exercices et à la progression du duo dans le temps.

Le maître stressé respire mal : la respiration est courte et haute et ne lui permet pas de récupérer un rythme cardiaque qui rassurera son chien. Sur un plan musculaire, ce stress cause des tensions musculaires pouvant déboucher sur des troubles musculo-squelettiques, surtout si la personne est stressée en d’autres circonstances : raideurs dans le cou, les épaules, les bras, les poignets…. Ou encore migraine et troubles du sommeil.

Le chien quant à lui absorbe toutes ces émotions et il est déstabilisé : les signaux envoyés par la bouche de son humain « au pied », « pas bouger », « c’est bien mon chien »…. entrent en complète contradiction avec ce que dit son corps ! Le chien est perdu !

Souvenez-vous qu’il n’a pas le langage verbal et qu’il lui préfère son sens de prédilection : l’odorat. Cet odorat qui, à travers votre comportement lui dit « là, ton maître n’est pas sûr de lui, il a peur, il faut peut-être le défendre ».

Si vous, humain, ajoutez à cela une pensée projection de type « Je suis sûr(e) qu’il ne va pas m’écouter et qu’il va tirer sur la laisse »…. Je vous laisse deviner quel sera le comportement de votre éponge.

Zone de confort sophrologie

Un maître zen pour un chien zen – le bien-être animalier

Alors comment faire pour que toutou ne ressente pas votre peur (de l’échec, en général) ?

Virginie l’explique très bien dans ses cours : c’est vous le chef de meute, celui qui décide, qui donne le pas !

Soyez sûr(e) de vous et montrez-le dans votre corps et dans votre voix !

Un chien a besoin de repères et de messages clairs pour savoir ce qui est acceptable de ce qui ne l’est pas.

Choisissez un objectif et faites-en votre priorité. Entraînez-vous encore et encore… cela permettra non seulement à votre chien de jouer à vous écouter, et à vous de trouver la position du maître zen sûr(e) de lui/elle !

Gardez en tête : votre posture corporelle est le premier message que reçoit votre chien, bien avant vos mots.

Tenez-vous droit(e), soyez sûr(e) de vous ! Campez bien vos pieds dans le sol et utilisez une voix claire, distincte et affirmée. Respirez calmement et avec votre ventre !

Si vous suivez ces conseils et les techniques dispensées par Virginie lors de ses cours ou sur sa page facebook, les premières réussites ne tarderont pas à apparaître.

Il sera alors temps pour vous de vous féliciter, de ressentir la joie et surtout, surtout, surtout, de l’exprimer à votre compagnon ! Il ressent aussi votre fierté !! Flattez-le !

La sophrologie : Comment se détendre pour être vraiment présent à son animal?

Zone de confort sophrologie

Dans mes séances de sophrologie,  qu’elles soient individuelles ou de groupe, je vous propose d’apprendre à gérer le stress.

Cela se fait progressivement comme vous le faites avec votre chien : vous apprenez à lâcher prise, à chasser les tensions puis vient le moment de vous remplir de confiance en soi et d’ancrer la réussite.

Lors des séances, vous apprenez à écouter votre corps et à respirer. La respiration est le socle d’une attitude paisible et positive, elle régule votre rythme cardiaque et votre température corporelle, envoyant ainsi à votre chien des signaux positifs et de confiance.

Ces apprentissages se font par le biais d’exercices de relaxation dynamique.

En ce qui concerne la confiance en soi, en son animal ou encore l’ancrage de la réussite, je vous invite à vous détendre en écoutant ma voix et en vous imaginant dans des situations que nous avons vues ensemble en amont, en corrigeant votre attitude en celle d’un maître serein.

La sophrologie vient donc travailler sur le système nerveux parasympathique (celui de l’apaisement) dans un état modifié de conscience, ce même état dans lequel vous êtes juste avant de vous endormir, par exemple. C’est dans cet état dit « sophroliminal » que votre cerveau ne fait plus la distinction entre ce qui est fortement pensé et réellement vécu.

Pour prendre rendez-vous :

Avec Virginie

Avec Emilie